_92295536_mamadoukoulibaly

Côte d’Ivoire : l’opposition va saisir la CEDEAO

L’opposition ivoirienne annonce son intention de saisir la Haute Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour demander l’annulation du référendum de dimanche dernier.

Selon l’opposition, le scrutin de dimanche dernier viole les dispositions du protocole d’accord numéro 2 de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) concernant la démocratie et la bonne gouvernance.

L’information a été donnée samedi lors d’un meeting à la place Ficgayo, à Yopougon par Mamadou Koulibaly, le président du parti Liberté et démocratie pour la République (LIDER-membre du Front du refus).

La décision survient au lendemain du rejet vendredi dernier par le Conseil constitutionnel ivoirien de leurs réclamations en validant les résultats du référendum constitutionnel jugé ”régulier”.

“Nous n’avons pas de doute sur le fait que la Haute Cour de justice de la CEDEAO donnera une suite favorable à notre requête car elle ne dépend pas du bon vouloir du président Ouattara” a déclaré à BBC Afrique, Nathalie Yamb, conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly.

Rappelons que le projet de la nouvelle constitution a été adopté à 93,42% pour le oui, 6,58% pour le non.

Ce scrutin boycotté par l’opposition a enregistré un taux de participation de 42,42%, selon la Commission électorale indépendante (CEI).

 

Source: BBC Afrique